Besoin de contrôles d’arrêt maladie ? Faites appel à un détective !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Vous avez un salarié qui n’est pas trop acharné au travail ? Et de plus il est souvent en arrêt maladie, à tel point que vous commencez à vous demander s’il ne profite pas de vous ? Il faudrait pouvoir en avoir le coeur net et surtout avoir des arguments pour étayer un licenciement qui se fait jour mais qui doit être fait dans les règles. Pourquoi ne pas faire appel à un détective pour un contrôle d’arrêt maladie ? Ce professionnel peut très bien se rendre au domicile de votre salarié et chercher si celui-ci est réellement malade et s’il reste calfeutré chez lui. Ou bien peut-être sort-il malgré les horaires d’astreinte à domicile que l’arrêt maladie impose. Bien des personnes sous couvert d’arrêt maladie et avec l’aide de médecins très compréhensifs, passent leur temps à faire d’autres activités et profitent de ces arrêts pour vaquer à leurs occupations en toute sérénité. On sait qu’un contrôle par la caisse de sécurité sociale coûte de l’argent à un employeur qui ne peut en demander un que s’il est sûr de lui.

Si maintenant vous en avez assez et voulez confondre cette personne, vous avez le droit de faire appel à une personne extérieure pour réunir des preuves de l’absentéisme forcené de votre employé. Après tout, cette personne ne vous fait pas gagner de l’argent, ce serait même le contraire. Un détective privé pourra vous dire si oui ou non, votre salarié s’astreint à rester chez lui et s’il n’a pas une activité parallèle qui lui permet de continuer à gagner de l’argent tout en étant payé par la caisse d’assurance maladie. Par la suite, si vous obtenez satisfaction à l’aide du détective, vous pourrez lancer une procédure de licenciement en bonne et due forme en respectant les différents entretiens auxquels vous êtes astreint pour prévenir votre employé de votre désir de vous séparer de lui dans un premier temps, puis de lui signifier son licenciement par la suite. Cette procédure est prévue dans le code du Travail et ne pas être négligée car votre salarié pourrait se retourner contre vous par la suite pour une faille dans la façon que vous avez utilisée pour effectuer son licenciement.

Vous pouvez très bien, sans aller jusqu’au bout, prévenir votre employé que vous pouvez prouver qu’il a abusé d’arrêts maladie et qu’il ne doit pas recommencer et se remettre au travail. Vous le prévenez gentiment pour ne pas vous séparer de lui. Mais l’effet pervers, c’est que cela peut s’apparenter à une certaine forme de chantage. C’est donc à vous en tant qu’employeur de décider si la personne vaut la peine d’être repêchée ou non dans ce cas. Les relations employeur salarié sont difficiles dans ce type de cas et elles peuvent très bien s’envenimer au-delà de ce que chaque partie voudrait. Une première entente peut s’établir et si la situation est redressée, on pourra oublier les faits assez vite. Mais il faut que de part et d’autre on sache lâcher du lest et essayer de comprendre l’autre. S’il y a blocage, le dossier du détective privé départagera tout le monde au tribunal des prud’hommes.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »